Monday, March 12, 2012

Un oeil dans ma Boule De Cristal (croissance des ebooks)

Il y a un peu plus de 6 mois, j'avais écrit un billet sur ma Boule de Cristal Numérique, où j'expliquais que je voyais l'avenir en regardant ce qu'il se passe outre-atlantique.

Aujourd'hui, Wannabuy a posté une mise à jour (comme régulièrement) de son analyse et de ses graphiques sur le marché du livre aux USA, notamment en ce qui concerne les Ebooks. Il se base pour celà sur les chiffres publiés par l'Association of American Publishers (AAP)  ,sans doute un équivalent de notre SNE, sur 7 ans (jusqu'en 2011 inclus), qui compte 88 éditeurs (donc pas les auto-publiés), dont 16 seulement communiquent sur les ebooks.


N'ayant pas encore reçu de réponse de l'auteur sur un éventuelle insertion des graphiques dans ce billet, je vais me contenter de les commenter et de vous renvoyer au sien : http://ebookcomments.blogspot.com/2012/03/2011-ebook-sales-summary.html.

L'auteur note sur le premier graphique un arrêt  en 2011 de la croissance du chiffre d'affaire lié aux EBooks, mais impute à vue de nez cet arrêt à une hausse de l'impact des auto-publiés, et à une éventuelle migration des lecteurs vers ceux-ci. Sans chiffres précis donnés par Amazon, B&N et Apple, je ne peux que donner moi aussi une impression pifométrique, sensiblement dans la même direction.

Dans le second graphique, il constate un arrêt de la croissance de la part des ebooks sur le marché (un peu en dessous de 20%)
De mon point de vue de Français, je souhaite tout de même signaler un point : depuis 7 ans, alors que la part des ebooks était tout à fait marginale aux US, les Ebooks ont gagné d'année en année des parts de marchés, jusqu'à arriver à 20% ! Et ça ne considère QUE les éditeurs affiliés à l'AAP !
Irais-je jusqu'à dire qu'on peut s'attendre à voir ce type de phénomène an France ? Oui, mais pas forcément dans les mêmes proportions.

Suivent 5 schémas "papier contre ebook", considérant 5 découpages du marché et en fonction du format des livres papiers, dont seuls 3 s'appliquent en France... Le point majeur est la chute des ventes des livres en format poche, définitivement vampirisées par les ebooks. Autre point noté par Wannabuy est une résistance forte des livres pour enfants, malgré la compétition des livres-applis.

Enfin, il termine par une série de graphes saisonniers. Ici encore, il suppose une influence croissante des auteurs auto-publiés, qui expliqueraient le ralentissement de la croissance observé.

Et vous, vous pensez que 20% c'est atteignable chez nous ? Que le ralentissement de la progression est effectivement dù aux auto-publiés ?

No comments:

Post a Comment

Post a Comment